RANDONNEES POSSIBLES SANS ACCOMPAGNEMENT

Vous êtes de plus en plus nombreux à venir découvrir le Panama et souhaitant faire quelques activités sportives. Vous avez raison, ici on a le choix (surf, pêche, plongée, randos, rafting, escalade, kayak, vélo…).

Je vais vous parler de certaines randonnées que vous pouvez réaliser par vous-même, mais restez toujours prudents, un guide vous montrera bien plus que votre chemin !

 

4159905423?profile=RESIZE_710x

 

Le Parc National Métropolitain.

A seulement une quinzaine de minutes en voiture de la capitale, se trouve le Parc National Métropolitain (Parc National le plus proche de Panama City).

Vous pouvez facilement y consacrer une matinée pour parcourir les différents sentiers bien délimités qui vous permettront une première belle approche de la faune et la flore panaméenne. Vous pourrez facilement y apercevoir paresseux, papillons, différents oiseaux, quelques singes, rongeurs... et une belle végétation.

Ne ratez pas la belle vue sur la ville moderne en haut du sentier (n’oubliez pas votre appareil photo).

 

Le Parc National Soberania.

Légèrement plus loin que le Parc Metropolitain, comptez environ 40 minutes de voiture depuis le centre-ville de Panama City. Oubliez à tort par de nombreux voyageurs, vous pourrez allés marcher le temps souhaité (possible de randonner 6 à 8h). Simplement se balader en pleine forêt tropicale, à travers ces arbres immenses, lianes et plantes toutes aussi exubérantes les unes que les autres est une expérience "nature" réalisable depuis la capitale. Au-delà de cela, ce parc abrite un grand nombre d’espèces animales, soyez attentif et silencieux vous observerez certainement les moins farouches !

  

Le Parc National Altos de Campana.

Situé à 1h30 de route de la capitale, ce Parc National propose lui aussi de randonner par vous-même. Peu visité des touristes, vous croiserez très probablement peu de marcheur. Le sentier le plus connu étant "el sendero La Cruz " qui vous emmènera à environ 1000m d’altitude. Un sentier pas très technique qui grimpe pendant environ 1h30 pour arriver à la croix (la cruz), d’où vous pourrez y admirer les montagnes environnantes, Punta Chame et l’océan Pacifique.

Bien entendu la faune et la flore est toujours très... Tropicale !

  

La Laguna de San Carlos et le Cerro Picacho.

En continuant la route sur la panaméricaine, prenez direction la Laguna de San Carlos, mis à part cette lagune connue et appréciée des locaux pour faire du camping et/ou pique-niquer, celle-ci est entourée de montagnes et les randonnées possibles sont multiples. La plus facile à faire par soi-même sans accompagnement est de marcher au sommet du Cerro Picacho (1100m d’altitude), il vous faudra près de 2 heures de marche pour accomplir ce petit challenge d’un niveau modéré.

Vous pourrez éventuellement dormir sur cet éco lodge affilié au Réseau Solidaire pour compléter cette expérience.

  

La India Dormida.

Direction El Valle de Anton, petite village de montagne niché au coeur d’un cratère endormi. Bien que très connue de tous, je ne pouvais vous citer quelques randonnées à faire par vous-même sans parler de cette montagne à la forme d’une indienne endormie "la india dormida" (depuis la rue principale de El Valle de Anton vous pourrez l’apercevoir et prendre votre photo souvenir).

Comptez environ 1h30 pour arriver sur "la tête de madame", une randonnée qui débutera à travers la forêt, chemin plutôt ombragé, cascades (vous pourrez vous y rafraichir au retour) et pétroglyphes seront au rendez-vous avant de prendre un peu de hauteur et de finir la marche en "herbes courtes" (attention au soleil). Une fois en haut vous dominerez toute la vallée et l’océan Pacifique au loin. Possible de continuer votre randonnée jusqu’à une croix en contrebas.

El Valle de Anton propose plusieurs options de logements, n’hésitez pas à contacter les hôtels affiliés au Réseau Solidaire ToutPanama.

 

La Yeguada et la Silampa.

Une région très appréciée des panaméens et vous comprendrez vitre pourquoi en vous y rendant, seul bémol très peu d’offre hôtelière (à ce jour). La meilleure solution reste alors Santa Fe ou encore Santiago.

Une fois que vous arriverez en véhicule face au terrain de camping et la lagune de la Yeguada, continuez votre chemin sur la droite, vous trouverez rapidement des panneaux indiquant une cascade (sinon demandez sur place votre route). Un parking est disponible pour ensuite partir se balader, une trentaine de minutes suffiront pour admirer une belle cascade où vous pourrez vous y baigner. En continuant le chemin vous trouverez un petit barrage et un fleuve au bord duquel vous allez pouvoir marcher et éventuellement vous rafraichir.

Revenez maintenant sur vos pas, et rouler à peine 30 minutes en direction de Chitra pour entamer cette belle randonnée à la récompense magnifique. Peu avant Chitra vous verrez une maison (perdue) en bord de route et de quoi stationner sur votre droite. C’est ici qu’on vous donnera l’accès à cette finca privée pour débuter cette randonnée. Près de 2 heures de grimpette et vous arriverez à une cascade aux couleurs magnifiques où vous pourrez y faire quelques plongeons et de superbes photos (évitez le week end et arrivez tôt l’expérience sera incroyable).

 

 La Région de Chiriqui.

Comment parler de randonnées sans évoquer la région de Chiriqui où les trekkings de tout niveaux sont vraiment nombreux. Je vous en donne deux.

La première, qui n’est pas la plus facile : le Volcan Baru, j’en parle plus en détail ici. Vous pouvez effectivement penser à faire l’ascension du volcan (3475m) sans guide mais soyez toutefois préparer et demander aux locaux ce qu’il en est du climat avant d’entamer ce trek, le temps change très rapidement. Objectif, atteindre le sommet pour admirer le lever du soleil, départ conseillé à 00:00 (plus ou moins 6 heures de marche) et être équipé en conséquence (la haut il fait froid !).

La seconde randonnée que vous pouvez effectuer sans accompagnement : la randonnée des 3 cascades, point de départ situé à environ 25 minutes de voitures du centre de Boquete. Plus ou moins 2h30 de marche pour découvrir quelques cascades, la fin de marche est légèrement plus technique mais ne présente pas une grande difficulté.

Si vous souhaitez un accompagnement ou plus de randonnées n’hésitez pas à contacter Volcan Eco Tour affilié au réseau et très pro.

 

 

Marc